Saint Paulet de Caisson (dans le Gard)

La Chartreuse de Valbonne (11 km)

La Chartreuse de Valbonne a été fondée en 1204. Actuellement une association protestante (ASVMT) gère les différentes activités de la Chartreuse, viniculture, hôtellerie et visite du monument.

Départ de Saint Paulet de Caisson je me dirige vers la chapelle Sainte Agnès, que je montrerai lors d'une balade spécifique à elle.

J'arrive à une maison qui est une véritable Arche de Noé. Je vois deux chevaux, un âne, une biche, des poules, coqs, canards, dindes, des perruches et des hamsters. J'en oublie beaucoup.

On peut voir la biche tachetée de blanc sur une photo.

Je chemine à travers de nombreuses vignes et j'arrive à la forêt de Valbonne. Chemin ombragé très agréable lors de fortes chaleurs.

Je passe devant la chapelle Saint Jean et j'arrive à la Chartreuse. Le chemin s'élève pour arriver à la Croix de Sablé (altitude 272 m) où je peux voir la Chartreuse dans son entier avec ses toitures particulières.

Le chemin descend pour rejoindre Saint Paulet de Caisson en passant bien évidemment par des vignes à perte de vue.

 

Pont Saint Esprit (10 km A/R)

Départ de la promenade Saint Paul et ses platanes à Saint Paulet de Caisson.

Passage par le centre du village et ses ruelles. Sur une porte d'une maison, un dessin particulier, il indique une chatière mais pour loirs, rats ou vraiment des chats ?

Passage près de l'église, la place de l'ancien château et la cave coopérative de Saint Paulet.

Je prends ensuite la route des sables et en effet le terrain est sablonneux, mais les vignes, maïs, kiwis et oliviers y poussent très bien.

Ensuite je suis le chemin des mines et j'arrive à Pont Saint Esprit en n'ayant rencontré aucune voiture. Retour par le même chemin.

La presqu'île de Saint-Mandrier

 

17 juin 2016

Suite à une sortie en DS pour la visite du fort de Balaguier, je m'aperçois que je connais peu la rade de Toulon et pas du tout la presqu'île de Saint-Mandrier.

Je décide donc d'y aller.

Bien sûr, je privilégie toujours les transports en commun, je prends le train pour La Seyne. La gare est excentrée par rapport à la ville.

Je rejoins le centre ville et ensuite je suis le littoral. Passage sur la corniche des Tamaris avec ses bâtiments de construction naval à l'abandon.

Mais aussi ses superbes anciennes maison de style (mauresque et autre influence d'Afrique du Nord)

Je rejoins ensuite Saint-Mandrier. Il me faut ensuite quitter le bord de mer qui est occupé par la marine. Je coupe par un chemin en sous bois qui monte vers les hauts de Saint-Mandrier. Enfin un chemin étroit entre des villas avec beaucoup d'escaliers m'amène au port.

Port très sympathique et me semble t'il assez tranquille. Certains disent qu'il a gardé ce caractère grâce à la présence de l'armée qui est sur toute la partie boisée de cette presqu'île.

Sinon, ce pourrait être un autre Saint-Tropez.

Je rentre à Toulon avec une navette maritime bien plus agréable que le bus.

Les randonnées théâtrales Marcel Pagnol

19 octobre 2014

Je décide d'essayer les randonnées théâtrales Marcel Pagnol avec la compagnie "Dans la cour des grands"

Cette randonnée se situe dans le parc de Pichauris, cher à Marcel Pagnol, au cœur des Massifs de l'Etoile et du Garlaban.

Comme souvent, je décide de privilégier les transports en communs pour y aller (Métro, bus et 1h10 de marche pour atteindre le parc)

Nous étions environ 250 pour cette sortie répartis en deux groupes.

Une quinzaine d'acteurs nous guident à travers ce parc, dans une balade d'une dizaine de kilomètres ponctuée d’arrêts où ils jouent intégralement le film de Marcel Pagnol.

Excellente interprétation qui fait que l’on ne pense plus à Fernandel lors de ces scènes.

La balade commence à 9 heures et se termine vers 17 heures. Nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique pour ce mi octobre.

Retour au Logis Neuf par des chemins de randonnées où je trouve un bus me ramenant à Marseille.

 

Le Mont Faron (Toulon)

Le 29 mai 2014

Le jeudi de l’Ascension, il y a une réunion d’anciennes voitures au sommet du Mont Faron. Comme ma DS est en révision, je décide de me rendre au Faron par un chemin de randonnée.

Départ de la gare de Toulon. Il faut suivre la direction du téléphérique, et ça monte déjà bien.

Ensuite je suis un tracé vert, pas très bien indiqué. Je continue par un tracé jaune très bien fait. Je poursuis par la « route du 3G de Ligne ». Après la tour de l’Hubac, le chemin devient de l’escalade et je m’élève de 150 mètres. Il y a quelques passages assez délicats et une piste pas facile à suivre.

Une fois ce passage terminé, je retrouve la piste jaune plus facile et j’arrive en haut du téléphérique, le point de rassemblement des voitures anciennes est à 100 m de là.

Je redescends un peu pour trouver une belle épingle où filmer les voitures qui vont passer (voir mon film dans la rubrique L'aventure DS / Sorties avec le club)

Marseille

Balade aux mille marches dans Marseille (3h)

Pour ceux qui connaissent un peu Marseille, je vous décris le parcours suivi durant cette balade.

Départ de la Frescoule vers Perier. Montée des 156 escaliers Perier.

De bon matin, direction notre Dame de la Garde par les rues Alfred de Musset et Saint François d’Assise.

La montée de la Croix et ses 188 marches. Ces escaliers sont la seule possibilité d’accéder aux maisons.

Redescente par la traverse des Amoureux. Montée vers Notre Dame de la Garde par les 290 marches.

Descente par la montée du Commandant René Valentin et direction Endoume par l’impasse du Belvédère.

Poursuite par la rue Scudéry et la rue Belle Garde, encore des marches !!
Approche de la mer et du Vallon des Auffes.

Vers le Vallon des Auffes. Utilisation d’impasses ne sachant jamais si celles-ci débouchent sur d’autres rues.

Encore des impasses, Mais dans la plupart des cas, il existe toujours une sortie.

Suite au Vallon des Auffes, direction vers le quartier d’Endoume.

Endoume par la rue des pècheurs et Boulevard Tolstoï.
Ensuite allons vers l’Anse de la Fausse Monnaie.

Passage par la traverse Pey, ainsi que le théâtre Sylvain. 

Direction le Roucas Blanc en empruntant la traverse Sélian, 134 marches.

Rue Massaliotte, encore une rue avec des marches. Cette fois il y en a 156.

Retour vers Périer après trois bonnes heures de balade et plus de mille marches grimpées (sans compter celles descendues)

Retour à la résidence Flotte par l'impasse de la colline, qui passe par les villas Perier.