Ma voiture de collection

J'ai acquis le 2 juillet 2011 une Citroën DS23 ie Pallas.

Je l'ai acheté chez Eric Madoyan à Quincieux près de Lyon. La voiture est en excellent état surtout la carrosserie. Sur le contrôle technique il y a des défauts d'étanchéité moteur. Mais c'est une constante sur les DS.

Elle a 130.509 km, mais comme les compteurs ne donnent pas les centaines de mille, impossible d'en être sûr.

Malheureusement, je n'ai aucune photo lors de l'achat.

Il y a très longtemps que j'avais ce projet et j'attendais d'avoir du temps libre pour cela.

Je suis membre d'une association du var d'amateurs de DS et ID, voir ici.

Restauration mécanique de ma DS

Suite à l'achat de ma DS, j'ai vu qu'il y avait quelques fuites hydrauliques et d'huile moteur.

J'ai donc cherché en France une personne capable de restaurer la partie moteur de ma DS dans les règles de l'art. En regardant sur le web, mon choix s'est porté sur Denis Arnoult de DSsensation.

Bien que ce garage ne soit pas près de Marseille (il est situé près d'Angoulême), la réputation de Denis semblait solide (et elle l'est réellement)

Le 25 janvier 2012, je vais chez Denis pour la restauration mécanique de ma DS.

 

Ci dessous l'équipe complète de DSsensation. De gauche à droite Antony le carrossier, Jojo le peintre, Denis le grand Manitou, Benoit un des mécaniciens, Patrick le polyvalent et Jean-Jacques le second mécanicien. La voiture est celle de Christian (voir la rubrique DS de Christian)

Ci-dessous quelques photos de la restauration de ma DS. D'un point de vue carrosserie très peu de choses ont été faites, la principale est la peinture du berceau moteur. Une fois le moteur enlevé, il faut en profiter pour ne plus revenir dessus.

Démontage complet du moteur.
Les premiers diagnostics indiquent les travaux suivants à effectuer :
- volant moteur à rectifier
- poussoirs de culbuteurs à changer
- surfaçage de la culasse
- rodage des soupapes
- réfection de la pompe à huile
* l’état des chemises est correct.

Nous voyons bien la différence entre le moteur démonté et une fois repeint. Toutes les peintures ont le coloris d’origine bien sûr.

Superbe réfection des étriers de frein. Les disques ainsi que les plaquettes sont neufs.
Le berceau moteur mis à nu et repeint.
Le 6 avril, Denis Arnoult suspend la restauration pour une quinzaine de jours, en attente de pièce et il a une autre DS à finir pour livrer à un autre client.

Denis Arnoult reprend la restauration le 19 avril. Voici quelques photos du moteur remis en place. Tout est superbe. Il reste à voir si le fonctionnement sera à la hauteur de la beauté.

Nota : quelques photos sont en basse résolution car Denis est excellent en restauration mais moins en photo ;-) A sa décharge, il n'est pas facile de faire des photos avec les mains pleines de graisse.

DSsensation

Les 30 et 31 mai 2012, je visite DSsensation pour voir l’avancement de la restauration. On peut voir que Denis Arnoult ne manque pas de place (16.000 m2) et qu’il loge dans un petit château de 1000 m2.

J'en profite pour faire quelques photos du moteur remonté et nous décidons ensemble des travaux supplémentaires. Peinture des passages de roue, bas de pare-brise et bi-chromatage de certaines pièces.

Retour à Marseille

Le 30 juillet 2012 je vais à Montbron pour récupérer ma voiture. Tout semble parfait, je pars le 31 juillet vers Marseille. Au bout de 30 kms, problème de cardan AVG. C’est le tripode qui se dévisse. Un coup de téléphone à Denis et il vient me dépanner. Il travaillera tard dans la soirée pour changer le tripode et vérifier le serrage de celui de droite.
Le lendemain c’est au tour de l’allumage de casser. Il sera remplacé par un allumage électronique 1,2,3. A la troisième tentative, le retour se fait sans aucun problème. On aperçoit une équipe travaillant sur le cabriolet DS le plus cher du monde.

La restauration aura duré 6 mois, mais je peux profiter de ma voiture pour les beaux jours.

Les photos où j'ai le capot ouvert ne doivent pas inquiéter. Lors de mes arrêts pour manger, j'en profite pour refroidir le moteur.

Révision de mars 2013

Le 5 mars 2013

Je vais chez Denis Arnoult (DSsensation) pour faire une révision générale, changement des sphères arrières, pour mettre des sphères d’origine ainsi que le changement d’une cafetière AR qui fuit.

Lors de cette révision, une fuite est repérée sur le conjoncteur, il sera changé.

Je profite de cette révision pour passer chez mon frère Jacques à Bordeaux où nous mangerons des huitres chez Hugette.

Je fais quelques photos du viaduc de Millau en roulant (en profitant du peu de circulation)

Je récupérerai ma voiture un mois plus tard, le 8 avril 2013.

 

Révision chez DSsensation de août 2013

Le 21 août 2013, je me rends chez Denis Arnoult pour une révision de ma DS ainsi que pour vérifier quelques problèmes électriques.

Sur le chemin, les problèmes électriques deviennent de plus en plus nombreux : plus d'essuies glace, plus de jauge d'essence, plus de voyant au tableau de bord.

Mais j'arrive sans encombre à Montbron.

Les gros problèmes venaient de la boite à fusible, démontage complet et réfection des connexions.

A la fin de la révision, lors des réglages des phares, début d'incendie au faisceau d'aile gauche. Tout le faisceau est à changer ainsi que celui allant au tableau de bord. Evidemment je ne récupérerais pas ma voiture avant un certain temps. Heureusement que cela se soit passé dans le garage.

Lors de cette révision, je profite pour faire quelques photos sur des voitures en cours de restauration. 

Le 1er octobre 2013, je vais à Montbron pour récupérer ma DS. Tout est prêt, je rentre à Marseille le lendemain par l'autoroute. Le temps est incertain et j'ai oublié le chargeur de mon iPhone, donc pas de GPS pour me guider dans les petites routes. Direction Limoges, Toulouse, Montpellier et Marseille. J'ai consommé en moyenne 10l/100km en roulant à 130. C'est bien pour une ancienne DS, la voiture est bien réglée. Ma DS a 140260 km au cours de cette révision.

Révision chez DSsensation de mai 2014

Le 4 mai 2014

Suite à la sortie du club dans le Tarn, j’ai prévu de continuer mon voyage vers Montbron afin de laisser ma DS chez DSsensation pour une révision annuelle.

Outre la révision mécanique, il y a quelques points à traiter pour parfaire l’état de ma voiture. Les plus importants sont le traitement du coffre (des points de rouille ont été détectés lors de ma précédente visite) ainsi qu’une fuite à l’avant droit du toit.

Ceci afin que le tissu du pavillon ne se tâche pas en roulant sous la pluie.

Je laisse ma voiture le 5 mai au garage et j’ai prévu de la rechercher le 2 juin.

Je profite du reste de la journée pour me promener dans les environs près de la rivière La Tardoire.

Mardi 27 mai, Denis Arnoult me signale un petit souci dans le coffre arrière. Une ancienne réparation a été faite avec une plaque rivetée !!

Le 2 juin 2014

Je retourne à Montbron pour récupérer ma DS. Avec le problème de restauration du coffre, Denis Arnoult a juste le temps de la finir pour le lendemain 3 juin midi.

- Le problème de démarrage à froid a été résolu par le changement de relai.

- Le problème des à-coups au ralenti a également été résolu par le changement de la sonde du papillon.

- Restauration complète du coffre comme à l’origine, goudron recouvert d’une toile amovible.

- La fuite au toit a été résolue en attendant une restauration complète du pavillon prévue l’année prochaine.

Je récupère donc ma voiture et me dirige vers Saint Bonnet Tronçais pour ma première étape. Je prends le chemin des écoliers, petite route très sympathique.

Le 4 juin, direction Arras où je photographie ma DS dans des lieux symboliques du Nord.

Le 8 juin retour à Marseille après 2300 km fait sans problème. Mais nous avons eu très chaud ce dimanche où il faisait 33°C dans la vallée du Rhône.

Restauration du coffre

Visite dans le Nord

Révision chez DSsensation d'octobre 2014

Le 23 octobre 2014, ma DS ayant fait 5000 kms depuis mai 2014, je vais chez Denis Arnoult pour une révision. De plus j'ai une fuite hydraulique difficile à localiser.

Montée à Montbron via les petites routes des Cévennes. Je resterai avec le mécanicien pour apprendre un peu sur la DS.

La fuite vient en fait de la commande de boite hydraulique. Extrêmement difficile de démonter cette pièce afin de changer les joints toriques. Il a fallu meuler une clé à pipe afin qu'elle entre dans le peu d'espace disponible.

Un fusible claquait lors de l'allumage des phares. Le problème venait d'un fil qui touchait le tableau de bord sous le haut parleur.

Changement du contacteur de portière qui s'est cassé et remise en place d'agrafes pour le panneau de porte passager.

A l'arrêt, ma DS s'abaisse plus rapidement de l'avant, je demande donc de changer le correcteur de hauteur. Cette pièce est de plus en plus rare à l'état neuf.

Le lendemain, test de la voiture. Pas de problème particulier.

Comme d'habitude, je suis reparti avec des conseils du mécanicien sur différentes choses à effectuer lors de ma prochaine visite.

Je repars donc vers Marseille, toujours par les petites routes.

Révision chez DSsensation d'avril 2015

30 mars, j'ai fait plus de 20.000 km depuis la réfection de ma voiture. Il est donc nécessaire de faire une révision plus importante.

  • Changement des butées d'amortisseurs arrières complément détruits.
  • Changement des billes et pistons d'amortisseurs arrières.
  • Changement de la cafetière arrière droite qui fuit (remplacement par une pièce d'origine Citroën)
  • Vidange huile moteur, huile de boite, LHM et liquide de refroidissement.
  • Nettoyage du filtre à air.
  • Remplacement de la bobine d'allumage par une avec des cosses à visser, plus fiable au point de vue connectique.
  • Réglage du frein de parking. Le jeu de 10/100 a été fait pour chacune des quatre plaquettes.

Je suis resté deux jours avec le mécanicien pour suivre ces réparations. Il reste le plus long, la réfection du toit ainsi que de l'aile arrière gauche. Le toit fuit à certains endroits et l'aile a été réparée d'une façon peu orthodoxe dans le passé.

Je reviendrais chercher ma DS en fin avril, pour les sorties de mai avec le club DS en Provence.

Le 24 avril, Denis me prévient que ma voiture est prête, il ne reste que le chrome des compteurs à refaire.

Je n'aurais jamais pensé que Denis démonterait autant ma voiture. Plus un élément de carrosserie ne reste en place et l'intérieur est aussi enlevé.

J'espère que la surprise sera bonne lorsque j'irai récupérer ma voiture. En tout cas, je ne devrais plus avoir de problème de fuite au toit.

Le 29 avril, je vais chercher ma voiture. Je rencontre des journalistes de Chevronnés qui viennent visiter le garage de Denis.

Ma voiture est terminée, il ne restera qu'un bon lavage suite au km que je vais faire pour rentrer à Marseille.

A la prochaine révision, un changement de pneus avant sera fait. Sur la pluie, j'ai quelques soucis d'aquaplaning.

Denis s'est offert un beau joujou pour la piste, une F430. Comme d'habitude, 5 à 6 voitures sont en cours de restauration, dont deux magnifiques BX 4TC.

 

 

Intervention de juillet 2015

Lors d'une sortie avec mon club DS, ma voiture faisait un bruit étrange au pot d'échappement. Ceci est dû à une chicane qui est dessoudée. En plus il faut que je change les pneus avant et je m'aperçois que la corde à piano utile pour régler la hauteur des phares lorsque je roule dans des routes bosselées est cassée.

Je décide donc de laisser ma voiture avant de monter dans le Pas-de-Calais voir ma famille.

Comme d'habitude son garage déborde de voiture à restaurer. Une superbe Chapron Dandy mais avec une couleur horrible. Malheureusement après une analyse de Denis, le travail à faire est énorme. Toute la carrosserie a été refaite à l'enduit. Il faut tout poncer, débosseler les tôles et refaire comme l'exige une restauration correcte. Le client qui l'a acheté 170.000€ aura environ 100.000€ de réparation.

Une belle traction est pratiquement fine. C'est une 15/6 avec suspension oléopneumatique, une des 3400 fabriquée. Je vois aussi une belle mais customisée DS Pallas, vraiment dommage car lorsqu'on enlève tous les chromes inutiles, on se retrouve avec plein de trous dans la carrosserie qui est donc à refaire.

Une semaine après Denis aura donc changé la ligne d'échappement, mis deux pneus neufs et la corde à piano vers l'arrière.

Il a aussi fait un réglage complet de l'embrayage : léchage du disque d'embrayage, correcteur de réembrayage et régulateur centrifuge. Je n'ai plus d'à-coup lors du passage des vitesses.


Changement de boite de vitesse novembre 2015

Depuis l'achat de ma DS, la boite de vitesse a toujours fait un bruit de roulement à certains régimes. Il s'agit du couple conique qui est un peu usé.

Cela ne pose aucun problème pour une éventuelle casse mécanique, mais c'est fatigant lors de long trajet.

Denis Arnoult me prévient qu'il a récupéré une boite hydraulique refaite à neuf. Une des dernière qui aura droit à une visserie dorée, la réglementation européenne interdira ces visseries dès fin 2015.

Ces boites de vitesse sont fournies par deux ateliers, un se trouve à l'Asie,son site internet "boite de vitesse DS"

Pour changer la boite de vitesse, le plus simple (mais le plus long) est de sortir le moteur. Denis en profitera pour nettoyer le moteur et vérifier toutes les fuites hydrauliques.

Christian, qui fait restaurer une DS de 1973, vient chaque semaine voir l'avancement et en profite pour m'envoyer des nouvelles de la mienne.

Lorsque tout est démonté, Denis en a profité pour changer les deux cafetières avant, les deux carrés de cric avant, le radiateur de chauffage complètement entartré ainsi que le robinet de commande de ce chauffage.

Le 2 décembre, je récupère ma voiture. Suite à quelques essais avant le départ, je constate une un flottement dans la direction en ligne droite. Après quelques vérifications Denis décide d'en mettre une neuve. Après une heure trente de travail, c'est fait.

Retour à Marseille par l'autoroute pour une fois, car je suis parti vers 14h et pour ne pas avoir à rouler une grande partie de la nuit.

Cent quarante, au compteur, sur l'autoroute, le moteur ronronne à 3600 tr/mn.

Installation poste de radio

Depuis un certain temps je suis à la recherche d'un poste de radio à installer dans la niche prévue à cet effet sur le tableau de bord.

L'idéal serait un Continental Edison Radioën avec la FM. Mais ceux-ci sont extrêmement rares (et donc chers)

N'ayant rien vu de correct avec la FM, je me contente d'un Philips 382 n'ayant que les PO et GO. Donc impossible à utiliser à l'heure actuelle.

Pour avoir la FM et lire le contenu de mon iPhone, je trouve un site anglais spécialisé dans la modification de postes anciens.

Il est possible d'installer la FM dans le boitier ancien en gardant la façade et les boutons. De plus la lecture de l'iPhone peut se faire via Bluetooth ainsi que les appels téléphoniques.

C'est Rory qui propose ces modifications sur son site Tadpole Radios.

J'envoie donc mon Philips en Angleterre et commande des nouveaux haut-parleurs chez Cipere et chez Jochen Hoch.

20 juin 2016, je reçois mon autoradio transformé. De l'extérieur rien ne change. Certains boutons ont d'autres fonctions.

Révision d'octobre 2016

Après une année sans être allé chez DSsensation, ma DS a besoin d'une bonne révision.

Je suis monté à Montbron par l'Ardèche et l'Auvergne, vraiment une route magnifique.

Depuis novembre 2016, j'ai fait 10.000 km, avec une vidange intermédiaire faite chez Jacques, un membre du club.

En plus de la vidange et le graissage complet, j'ai aussi changé deux pneus avant. Une tôle de passage de roue était déboitée et touchait le pneu dans les virages serrés.

Depuis la dernière vidange, je m'étais aperçu d'une consommation d'huile que je n'avais pas auparavant.

Depuis peu, Denis utilise une huile de synthèse sur toute ses voitures. C'est la Motul 300V 20w60, une huile faite pour les moteurs de compétition restaurés.

Après 700 km fait pour rentrer à Marseille, je n'ai rien consommé et chose étonnante, l'huile est aussi transparente qu'à l'origine. À voir après quelques milliers de km.

J'ai également demandé à mettre des joncs en inox pour le contour des phares. En démontant mes ailes, Denis me prévient qu'elle sont bien rouillées à l'intérieur et en bas, malgré une peinture extérieure superbe. Je vais certainement devoir refaire la carrosserie malgré qu'elle soit magnifique extérieurement. L'année prochaine peut être.

Dans son atelier, Denis avait surtout des Chapron ou cabriolet d'usine à restaurer.

Entre autres, un Chapron Le Dandy qui a un châssis en dentelle. Le propriétaire préfère restaurer de châssis plutôt qu'en prendre un sain et l'adapter pour un Chapron.

Cela lui coutera environ le triple, mais le client est roi. Il a acheté son Dandy à restaurer pour la modique somme de 250.000 € !!

Un autre Le Dandy est prêt à partir au USA. Un cabriolet usine ID est également terminé, quelle idée d'avoir sorti des ID cabriolet !!

Les Chapron restant en vente sont dans des états lamentables pour des prix fous.

 

Révision d'octobre 2017

Déjà une année depuis la précédente révision. Je monte à Montbron avec ma petite liste de choses à revoir.

J'ai une fuite qui noirci une des sphères de suspension. En fait c'est du LHM avec des particules de courroies.

Les 5 courroies seront changées et la fuite de LHM vient d'un tuyau de retour fendu.

Un autre défaut vient de la direction qui tire à gauche. Une rotule de direction en est certainement la cause. Après la changement, plus de problème.

Le reste est une révision classique avec un bon graissage.

J'en profite pour mettre des jantes Tubeless, Denis se fourni chez Pneus collection. Mais la couleur des jantes n'est pas tout à fait celle d'origine, donc Denis les repeint.

Dans son garage, il y a toujours des Chapron en cours de restauration et une magnifique DS19 de 1957. Quoique la couleur des sièges d'origine n'est pas de mon goût.

Ma carrosserie semblant irréprochable de l'extérieur commence à avoir des points de rouille dans le bas des portières et sous les phares.

Une restauration complète de la carrosserie sera faite cet hiver. Denis en profitera pour repeindre avec la couleur beige Tholonet d'origine.

Un gros travail en perspective, mais après plus de risque de rouille.